Réseaux sociaux : déliez vos comptes !

Publié par

Vous avez investi plusieurs plateformes de médias sociaux, réseaux, blog… et vous souhaitez gagner du temps en publiant automatiquement l’un des contenus sur une ou plusieurs autres plateformes. Exemple : depuis votre blog, un article publié « part » directement sur Facebook, Twitter, LinkedIn, ou votre message Facebook est automatiquement publié sur Twitter etc.

Le bison vous recommande de ne plus le faire.

Pourquoi ?

Lorsque vous investissez une plateforme, vous entrez dans un monde codifié. Si nous choisissons d’y entrer pour porter efficacement un message, nous adoptons les codes de ce monde. Nous apprenons une grammaire spécifique, et parfois même, comme sur Twitter, tout un nouveau langage. Aucun de ces codes ni de ces langages n’est transposable de façon efficace et satisfaisante sur un autre média.

Un tweet de 140 signes avec des hashtags et des appels à d’autres comptes Twitter ne signifie rien pour l’utilisateur de Facebook.

Un lien vers une photographie sur Instagram, souvent mal décrite en commentaire, semble totalement étranger à Twitter, car si nous sommes sur Twitter, nous n’avons pas choisi, pour le moment, d’aller sur Instagram.

Un début de statut Facebook tronqué automatiquement sur Twitter dès que les 140 signes sont atteints, comme c’est le cas, en pleine phrase, et sans visuel, n’a aucun respect pour l’utilisateur d’une autre plateforme qui, lui non plus, n’a pas choisi à ce moment précis d’aller sur Facebook, et, de plus, est dans l’incapacité de comprendre votre message en l’état. Comme le bison le rappelle dès l’ouverture de ses audits clients, la première attention à porter concerne le parcours de l’internaute, en veillant à ne pas « le promener » inutilement. Son temps et sa patience sont extrêmement réduits sur les médias sociaux fourmillant de sollicitations.

La circulation inter plateforme n’est aujourd’hui pas fluide, même lorsque les plateformes ne sont pas concurrentes (comme Instagram et Facebook, par exemple). Chaque profil d’utilisateur a sa plateforme favorite et rien ne l’empêchera, si vous diversifiez votre façon d’animer vos comptes, de vous suivre à plusieurs endroits différents.

Il subsiste de plus, et il ne faut pas l’ignorer, des rivalités entre communautés. Twitter et Facebook ne sont pas composés des mêmes profils d’utilisateurs actifs.

Vous devez donc considérer, au moment d’avertir vos communautés d’un message, la façon dont vous allez leur présenter. Un message sera décliné de bien des façons différentes, d’autant plus lorsque vous cernerez, de jour en jour, de qui se compose chaque communauté, et ce qu’elle attend de vous. Il ne s’agit pas de modifier le fond du message, vous seriez vite démasqué. Il s’agit de la forme qu’il doit prendre, où et quand. Ceci est abordé dans un plan stratégique, puis un calendrier digital, qui feront eux aussi l’objet de publications à venir.

Votre audience, c’est votre richesse, gagnez-la noblement et gardez-la précieusement.

De même, lorsque vous avez terminé la rédaction d’un article de blog, ou la mise en ligne d’une vidéo Youtube, ne considérez pas son partage avec désinvolture ou tel une obligation à remplir, cela se sent. Plus rien, en 2017, n’est évident ou acquis sur les réseaux sociaux. Désactivez les automatisations, et publiez-la vous-même, non pas au moment où vous publiez l’article, mais au moment où vos communautés sont le plus réceptives. Décrivez-la un peu, dites bonjour, remerciez. Bien sûr, répondez aux remarques cordialement et rapidement. Oui, cette masse reste humaine, et elle vous le prouvera maintes fois, surtout si vous ne la traitez pas bien.

Vous n’avez pas le temps ? Déléguez, programmez, repoussez. Publiez moins, mais mieux. Pour le bison, ceci n’est pas négociable !

Car, en dernière analyse, que risquez-vous à délier vos comptes, en regard de ce que vous risquez, si vous ne le faites pas ?


Le service Buffalo Voice :

cmblog

Pour une bonne connaissance du langage web, de l’écriture 3D (comme la nomme si bien Jeanne Bordeau, l’une des spécialistes de la question) et une bonne gestion de vos comptes, offrez-vous un CM… ou une formation. Le monde des médias sociaux se complexifie de jour en jour et il n’y a jamais de honte à poser des questions. Vos communautés vous en remercieront.

Particulier ou entreprise, Buffalo Voice s’adapte à vos enjeux, vos délais et vos moyens, pour vous proposer un devis gratuit, sur mesure. >> Je demande un devis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s